How-To: Connecter un domaine GANDI avec un hébergement OVH

Etape 1: Enregistrer votre domaine GANDI dans les serveurs DNS OVH

Cette étape permet de créer une entrée dans le registre DNS d’OVH pour votre domaine GANDI.

Entrez dans l’interface de gestion “OVH MANAGER“. L’écran “Bienvenue sur Manager v3” apparaît, affichant la liste de vos hébergements et domaines. Cliquez sur l’icône “Administration” en bas de cette page.

Ceci ouvre l’écran “Récapitulatif – Administration“. Dans la rubrique “Commander/Etendre vos services“, choisissez “Nouveau domaine“. Il vous est proposé d’ “Ajouter un domaine sur votre manager“. Précisez votre domaine GANDI, par exemple “www.mongandidom.be“, puis cliquez sur “Valider“.

Des “Informations sur le domaine” vous sont proposées. Sélectionnez “Ajouter aux DNS (configuration avancée)“, puis “Redirections (par défaut)” et “Redirections (aucune protection)“. Confirmez par “Valider“.

Veuillez maintenant patienter le temps que la procédure OVH s’exécute. Cela prend quelques minutes.

.

Etape 2: Rediriger le domaine GANDI dans le DNS OVH sur l’adresse IP de l’hébergement OVH de destination

Entre-temps, votre nouveau domaine devrait s’afficher dans la liste de vos services OVH de l’interface de gestion OVH, sous la rubrique “Hébergements seuls“. Si ce n’est pas le cas, faites un logout/login de l’interface de gestion.

Sélectionnez votre domaine GANDI (mongandidom.be), puis “Domaines & DNS“, et “Zone DNS“. Dans la liste des entrées “Zone DNS“, localisez l’adresse IP de destination: “.mongandidom.be A 111.111.111.111“.

Modifiez cette entrée en cliquant sur la petite icône. Dans l’écran “Modification d’une entrée DNS“, choisissez “Hébergement Mutualisé“, votre hébergement de destination, et (probablement) “Hébergement sur une IP française“. Confirmez avec “Valider“.

Remarque : si cette opération ne fonctionne pas (ex. : erreur du type “mauvais plan”), vous pouvez alternativement choisir “Destination personnalisée” et entrez l’adresse IP de votre hébergement OVH de destination. Cette adresse peut être obtenue en faisant un PING vers votre domaine de destination ou en la lisant dans la “Zone DNS” de cet hébergement.

Après confirmation, la liste des entrées “Zone DNS” est affichée, avec l’adresse IP corrigée.

Ensuite, notez les deux serveurs DNS sur lesquels ce domaine est enregistré. Cherchez les lignes ressemblant à “.mongandidom.be NS ns16.ovh.net” et “. mongandidom.be NS dns16.ovh.net“, et notez respectivement “dns16.ovh.net” et “ns16.ovh.net“.

.

Etape 3: Lier l’hébergement OVH de destination avec le domaine GANDI sur le serveur DNS d’OVH

Dans la gestion d’OVH, choisissez l’hébergement de destination, puis “Domaines & DNS“. Sur cet écran, ouvrez la page “Multi-Domaines” dans la rubrique “Raccourcis vers Hébergement“.

Créez deux nouvelles entrées: une pour “www.mongandidom.be” et une pour “mongandidom.be” dans le champ “Multi-domaine“. Sélectionnez le dossier cible de l’hébergement ou laissez “www/” pour atterrir dans le répertoire racine.

.

Etape 4: Adapter les serveurs DNS chez GANDI.

Cas 1:

Ouvrez l’interface de gestion de GANDI et sélectionnez votre domaine “mongandidom.be”. En bas de l’écran se trouve la liste des serveurs DNS actuels, sous la rubrique “DNS Name servers“. Cliquez sur le lien “modifier les serveurs“.

Dans la liste des serveurs DNS, remplacez les 3 serveurs DNS GANDI par les 2 d’OVH notés dans l’étape 2 (le 3ème DNS restant vide). Validez, puis confirmez une seconde fois l’écran suivant. That’s it!

Notez que la mise à jour des serveurs DNS peut prendre quelques heures.

Cas 2:

Si vous rencontrez des problèmes avec la configuration d’autres serveurs DNS chez GANDI (si, par exemple, la redirection de domaine est interrompue occasionellement), il est également possible d’ajouter la redirection directement dans les serveurs DNS de GANDI.

Pour cela, conservez les serveurs DNS proposés par GANDI et utilisez l’interface de gestion des zones via le lien “Gérer les zones“. En mode d’opération “normal“, ajoutez 3 lignes du type “A” via le bouton “Ajouter un enregistrement” : pour chacune, saisissez respectivement les noms “*”, “@” et “www“, les trois ayant la valeur de l’adresse IP de votre hébergement OVH (pas l’adresse IP du serveur DNS OVH).

Pour tester, vous pouvez choisir un TTL de 10 minutes, mais il est conseillé de le replacer à 3 heures après installation. Les données ne changeant plus et il n’est plus nécessaire d’envoyer des notifications de mises à jour toutes les 10 minutes.

Pensez à bien valider tout changement suite au message “Attention : des modifications ont été effectuées sur ce fichier de zone mais ne sont pas encore validées…” via le bouton “Valider les modifications“.

La mise à jour des serveurs DNS peut prendre, encore une fois, quelques heures.

Il faut également savoir que les données DNS sont mises en cache à plusieurs niveaux et que cela peut conduire à l’affichage de pages non désirées, le temps que la propagation soit effectuée. Pensez également à enlever toute autre redirection GANDI éventuellement existante, ceci de préférence AVANT de faire les manipulations des données DNS.

Et zou … :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *